• Une Coutûme d'Antan anglaise... Quoique!!!

    Epoux vend epouse…

     

    A vendre, cinq shillings, ma femme, Jane Flebbarcl. Elle est bien bâtie, ferme sur ses pattes, une vraie poutre maîtresse. Elle sème et elle récolte, elle laboure et mène ses hommes, et elle tiendrait tête à n'importe quel gaillard qui tient les rênes serrées, parce qu'elle est butée comme un âne et que c'est une sacrée forte tête ; mais bien menée, elle serait douce comme un agneau. Il lui arrive de commettre des faux pas. Son mari s'en sépare parce qu'elle est trop pour lui.
    N B : Tous ses vêtements seront donnés avec elle.

    (Leeds Mercury, gazette régionale, 7 juin 1879)…

     BONSOIR A TOUTES ET TOUS

    Non, ce n’est pas une blague, mais bien une coutume observée en Angleterre à la fin du 17ème et jusqu’au début du 20ème siècle !!!
    La vente était annoncée à l’avance par voie de publicité dans la gazette locale. Elle prenait la forme d'une vente aux enchères, souvent lors d’un marché. La femme y était menée par un licol généralement une corde mais parfois un ruban, attaché autour de son cou, de sa taille ou de son bras. Le prix pouvait varier entre un verre de bière et 100 £ soit 13 000 € aujourd’hui !
    La vente d’une épouse permettait de mettre fin, par consentement mutuel, à un mariage insatisfaisant, le divorce n’étant accessible qu’aux plus riches.
    BON JEUDI !!!!
    Cette coutume, qui à l’heure actuelle peut choquer, peut se justifier et sembler moins barbare qu’elle n’y paraît.
    Tout d’abord, dans l’Angleterre de l’époque, ainsi que partout en Europe, on se mariait par obligation, convenance ou filiation, mais jamais par amour. Une fois attachée à l’époux, la femme devenait pour son mari un bien comme un autre, sans droits ni possession. L’époux en échange, devait répondre aux besoins de sa femme.
    Aujourd’hui, si mésentente il y a, les gens divorcent. Mais à l’époque géorgienne, on ne pouvait divorcer qu’en cas d’adultère avéré ou de violences cruelles et répétées. Et qui plus est, divorcer coûtait cher. Il restait donc comme solution pour les pauvres gens malheureux en amour : la fuite ou la vente aux enchères !
    BON JEUDI !!!!
    Une solution qui arrangeait aussi bien l’homme que la femme. D’ailleurs la vente ne pouvait se faire que par consentement mutuel. En général, l’époux y recourait parce qu’il avait besoin de liberté ou d’argent. Quant à la femme, il s’agissait d’échapper à la brutalité, l’alcoolisme ou la pauvre naissance de son mari. Et oui, une vente permettait souvent à la femme de s’élever socialement en étant achetée par un mari plus âgé, plus riche et de meilleure condition…

    BON MERCREDI ! BONSOIR A TOUTES ET TOUS


  • Commentaires

    6
    Assil
    Mardi 28 Juin 2016 à 13:11

    Merci pour cet article qui contient plein de bons conseils. C’est quelque chose que j’avais du mal a comprendre auparavant.

    voyance par mail rapide

    5
    rena
    Jeudi 28 Août 2014 à 10:37
    sublime partage !! j'adore
    4
    Jeudi 21 Août 2014 à 22:29

    bonsoir cris

    un article intéressant

    certes c était avec un consentement mutuel mais la femme avait elle vraiment le choix ?

    j espère que ta santé s améliore, que les douleurs se font moindre et que tu peux profiter du beau temps et du soleil, quand il est la ! smile

    moi, je profite de mes congés pour aller voir plusieurs fois par semaine ma petite lilia

    car 1h de trajet pour l allée et 1h pour le retour

    je ne pourrai pas le faire lorsque je reprendrai le boulot

    ce qui est bientot ... mais j ai encore quelques jours ...

    je t envoie mes douces pensées amicales

    gros bisous du cœur

    tara

     

     

    3
    Jeudi 21 Août 2014 à 09:06

    tres beau billet ,se replonger dans cette époque  très  difficile  pour l'épouse criss passe une èxcèllante journé  mon amitié

    a vous toutes et tous

    2
    Mercredi 20 Août 2014 à 21:28

    coucou mon criss 

    eh bien tu parles de coutume toi !!ils etait deja pas bien net dans leur tete a cette epoque

    moi le gastounet j'espere qu'il me vendrait au prix fort !!vu qu'il dit qu il a une femme en or !!mdr hihihi

    bon aujourd'hui j ai bosser chez moi car gastounet faisait de l'electricite chez la mamy

    jai tondu et nettoyer mes parterres de fleurs

    je suis naze ce soir !!

    bon et toi tes bras comment ca va ??

    chez nous le temps etait couvert aujourd'hui !!au moins je n'est pas trop transpirer cette aprem !!

    mais bon ca m'enerve je croyais qu'on aller avoir un beau mois de septembre je crois que c'est raper

    aller mon criss passe un bon jeudi !!je t'embrasse bien fortyesoops 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Mercredi 20 Août 2014 à 20:10

    bonsoir CRIS

    belle pétanque encore aujourd'hui sous un beau soleil.

    pour kanabilyk cris il ne joue plus dans l'équipe depuis la finale de la coupe l'an passé suite à son accrochage avec le public, donc il ne manquera pas et comme tu dis ca mermettra de racheter un joueur de plus. pas une grosse perte.

    j'attends le retour de bruls qui va encore augmenter notre potentiel en attaque.

    ce soir je suis d'accord avec toi LILLE va avoir du mal, faut surtout pas qu'ils en prenne un, dans ce cas au retour ils peuvent marquer mais je n'y crois pas trop.

    je suis content car on va toucher des euros pépettes pour nos jeunes, MAVINGUA signe à reims formé à rennes, et l'an prochain MVILA et THEOPHILE CATHERINE. la formation a du bon quand même.

    CE WEE KEND NANTES MONACO et SAINT ETINNE RENNES dur dur pour nos champions réguonaux.

    ton billet met en valeur la femme qui n'a pas mérité ces tragiques marchés aux bestiaux.

    beau billet

    bonne soirée

    amitié

    mimi

    je me prépare au départ lundi

    je me mets en pause demain

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :